16.05.2017, 00:01  

Etendre les accords de libre-échange à la Suisse

chargement
Par ats

Des parlementaires suisses ont discuté début mai d’une extension de l’actuel accord de libre-échange entre l’Association européenne de libre-échange (AELE) et le Canada. Le but est d’éviter que l’industrie suisse se trouve discriminée.

Ces discussions ont eu lieu suite à la signature en octobre de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne. Celui-ci prévoit notamment la suppression des droits de douane et la libéralisation du marché des services (comme la poste ou les télécommunicat-ions). Une délégation de parlementaires suisses a participé début mai aux premiers entretiens à ce sujet entre des parlementaires des pays membres de l’AELE et le Canada, indiquaient hier les services du Parlement.

Eviter la discrimination

La délégation suisse, emmenée par Thomas Aeschi (UDC/ZG), s’est surtout intéressée aux domaines qui ne sont pas compris dans l’accord actuellement en vigueur, comme les produits agricoles, les marchés publics ou le commerce des services.

Une extension de cet accord permettrait à l’industrie suisse de ne pas être discriminée. ats


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top