21.04.2017, 00:01  

Sursis pour un quatrième condamné à mort

chargement
Sursis pour un quatrième condamné à mort
Par ATS

La Cour suprême de l’Arkansas a accordé, hier, un sursis à un quatrième condamné à mort parmi les huit détenus que cet Etat américain veut exécuter d’ici la fin du mois. L’Etat du sud des Etats-Unis compte mettre à mort huit condamnés d’ici au 27 avril. Il justifie ce rythme inédit par la péremption à la fin du mois d’une substance utilisée dans les injections mortelles. Ces condamnations «à la chaîne» font l’objet de multiples et d’âpres batailles judiciaires, dont certaines sont remontées jusqu’à la Cour suprême des Etats-Unis. Dans la nuit de mercredi à hier, la Cour suprême de l’Arkansas a octroyé un sursis à Stacey Johnson, dont la défense avait demandé une analyse ADN pour prouver son innocence. Ce qui n’avait pas été fait pendant le procès de cet homme noir, condamné pour le meurtre d’une femme blanche perpétré en 1993. La procureure générale de l’Arkansas entend suivre le programme du gouverneur et faire annuler ces sursis, alors que quatre autres exécutions restent programmées. ATS


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top