14.11.2017, 10:10  

Feu vert à la discussion sur les modifications liées à la pratique de la chasse

chargement
L'obtention du permis de chasse sera subordonné à la réussite d'un examen de tir périodique. (illustration)

 14.11.2017, 10:10   Feu vert à la discussion sur les modifications liées à la pratique de la chasse

Grand Conseil - Les députés ont accepté mardi matin sans opposition d'entrer en matière sur la modification de la loi sur la chasse. Deux points importants ont fait l'unanimité: le refus de délivrer un permis à une personne potentiellement dangereuse et la création d'une carte de chasseur invité.

Les objectifs principaux de la modification de la loi cantonale sur la chasse et la protection des mammifères et des oiseaux sauvages font l'unanimité du Parlement valaisan. Tous les groupes ont en effet accepté d'entrer en matière sur la question mardi matin. 

Le projet vise à créer les bases légales pour ancrer la preuve de la réussite des tirs périodiques auxquels chaque chasseur devra s'astreindre. Le projet prévoit aussi de refuser la délivrance du permis de chasse  à une personne potentiellement dangereuse et n'ayant pas le droit d'utiliser une arme. Les chasseurs devront donc accepter l'échange de données entre le bureau des armes de la police cantonale et le service de la chasse pour obtenir le permis annuel. Enfin, la création d'une carte de chasseur invité, proposée par la Fédération valaisannes des sociétés de chasse, est également bien perçue car le nombre de bêtes tirées n'augmentera pas.

Les députés ont salué l'importance et l'aspect bénéfique de ces dispositions en termes de gain de sécurité, de sûreté au tir et, aussi, de promotion touristique pour le Valais dans le cadre des chasseurs invités, confédérés ou étrangers. Quelques craintes et suggestions ont été formulées. Comme le risque d'une séquestration trop aisée d'une arme, l'impact des nouvelles dispositions de tir pour les chasseurs âgés ou celles liées au chasseur invité dans le cadre des quotas de gibier et d'un plafond annuel à introduire. 

Un accueil favorable donc. "Cette discussion a été validée par la Fédération des chasseurs qui a tenu compte des différentes sensibilités", a expliqué Jacques Melly, le conseiller d'Etat chargé du dossier. La discussion de détail en première lecture aura lieu vendredi matin. 


À lire aussi...

Grand ConseilUnanimité autour de la modification de la loi sur la chasseUnanimité autour de la modification de la loi sur la chasse

Top