13.11.2017, 20:00  

Les affranchis et les dupes, la chronique de Fernand Mariétan

Abonnés
chargement
Fernand Mariétan, ancien conseiller national.

 13.11.2017, 20:00   Les affranchis et les dupes, la chronique de Fernand Mariétan

«Les cons, ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît.» La formule, lapidaire, émanait du scénariste français Michel Audiard. Exprimée alors avec la gouaille du titi parisien, elle n’avait d’autre prétention que d’agrémenter les propos tenus dans «Les barbouzes» ou «Les tontons flingueurs». 

C’est pourtant ce qui vient à l’esprit aujourd’hui à suivre l’actualité. Tout est permis,...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top