06.11.2017, 22:32  

La Vallée d'Illiez a dit oui à une taxe de séjour unique

chargement
Les trois communes de la Vallée d'Illiez ont dit oui (en image Champéry).

 06.11.2017, 22:32   La Vallée d'Illiez a dit oui à une taxe de séjour unique

ECONOMIE - Les assemblées primaires de Champéry, Troistorrents et de Val-d'Illiez ont dit oui à la création d'une taxe de séjour unique pour l'ensemble de la Vallée d'Illiez.

Le passage à une taxe de séjour unifiée pour toute la Vallée d’Illiez a franchi la rampe des assemblées primaires concernées, ce lundi soir. Tant à Champéry (103 oui, 2 non et 7 abstentions), Troistorrents (129 oui, 3 non et 1 abstention) qu’à Val-d’Illiez (92 oui, 24 non, 5 abstentions), de nettes majorités ont marqué le vote.

Après validation du canton, ladite taxe atteindra les 3 francs, dès le 1er janvier 2018.

Le nombre de jours minimum à occuper ou louer son bien  pour bénéficier d’un forfait annuel a été fixé à 50 jours. Les premières réflexions parlaient de soixante. Un taux jugé trop élevé par le Tribunal fédéral en ce qui concerne Loèche-les-Bains. «Cette décision du TF a influencé notre choix d’aller dans le sens des résidents secondaires», admet Ismaël Perrin, le président de Val-d’Illiez. Cette seconde version rapportera 400 000 francs de moins que prévu à la Destination Région Dents du Midi SA, soit 3,6 millions de francs.

Principale association de résidents secondaires de la vallée, celle de Champéry (l’Apcach), se dit satisfaite du compromis trouvé et invite ses 250 membres à ne pas faire recours.


Top