20.05.2017, 00:01  

Soutenir ceux qui s’engagent pour reconstruire

Abonnés
chargement

 20.05.2017, 00:01   Soutenir ceux qui s’engagent pour reconstruire

Prévue d’abord à Lavey, la soirée pour le Népal est déplacée à Saint-Romain, à Ayent.

Au départ prévue à la salle polyvalente de Lavey-Village mais déplacée pour cause de dégâts d’eau, une soirée de soutien pour le Népal est mise sur pied aujourd’hui à la salle de gym à Saint-Romain, à Ayent, par l’association Tsumo Maya Garchu. Celle-ci a été créée par Karine Moix. «Depuis un premier voyage dans ce pays en 2000, j’y...

Au départ prévue à la salle polyvalente de Lavey-Village mais déplacée pour cause de dégâts d’eau, une soirée de soutien pour le Népal est mise sur pied aujourd’hui à la salle de gym à Saint-Romain, à Ayent, par l’association Tsumo Maya Garchu. Celle-ci a été créée par Karine Moix. «Depuis un premier voyage dans ce pays en 2000, j’y suis retournée plusieurs fois et j’ai tissé de nombreux liens d’amitié là-bas», explique la gardienne de la cabane de la Tourche, près de Morcles. «Après le séisme de 2015, j’ai eu envie de faire quelque chose pour aider les gens à reconstruire.»

Trail humanitaire en 2018

Quelques places sont encore disponibles pour le repas. Mais cette soirée doit aussi permettre à son initiatrice de présenter son projet Great Himalaya Trail. En 2018, durant six mois, elle effectuera toute la traversée du Népal (1700 km) par des cols dont certains culmineront à plus de 6000 mètres d’altitude. «Je ne veux pas faire ça seulement pour le plaisir. Mon but est aussi de m’en servir pour récolter des fonds et offrir une vitrine à des associations valaisannes qui se battent pour le même peuple. Car on forme une famille», précise Karine Moix. Qui, lors de chacune des sept étapes du parcours, marchera «pour l’une d’elles et, bien sûr, pour la mienne».

La montagnarde ne cherche pas les records ou l’aventure en solitaire. S’il se veut sportif, ce périple aura avant tout une dimension de partage. «Deux ans après le séisme, de nombreux villages n’ont toujours pas eu d’aide, des écoles ne sont pas reconstruites. Je vais aller à la rencontre des gens, voir leurs besoins pour continuer le travail par la suite.»

Les associations concernées seront là ce soir pour se présenter. Elles vendront leurs produits lors du marché népalais ouvert à tous (entrée libre dès 16 heures). A 20 h 30, le guide Jean-Yves Fredriksen donnera une conférence sur sa traversée en parapente Tadjikistan - Birmanie en 2016. lmt

Inscriptions pour le repas au 079 386 09 68. Infos sur www.tsumo-nepal.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top