11.08.2017, 14:04

50 ans de passion pour le fondateur du Chenil de la Pierravoir à Saxon

chargement
Georges Gaillard et deux de ses "petits" protégés: deux magnifiques bergers allemands.

 11.08.2017, 14:04 50 ans de passion pour le fondateur du Chenil de la Pierravoir à Saxon

Animaux En 1967, Georges Gaillard ouvrait un premier chenil presqu’en catimini. 50 ans plus tard, il remet à son fils Mikaël un refuge de 20'000 mètres carrés parfaitement équipé pour recevoir confortablement une centaine d'animaux.

En 1967, Georges Gaillard fait oeuvre de pionnier en ouvrant un premier chenil à Saxon. En parallèle, il se lance dans l’élevage du berger allemand, qui restera au fil du temps sa race préférée. Suivront le setter irlandais, le teckel à poil dur et le bouvier bernois avant le Parson Russel Terrier.

Et le Saxonain n’a jamais eu besoin de grandes publicités pour fidéliser une clientèle qui ne cesse de grossir. Si bien que Georges - entretemps rejoint par son épouse Monique - a dû très vite songer à quitter les locaux de ses débuts. Histoire de pouvoir ouvrir un nouveau chenil qui, lui aussi, ne va cesser de prendre du volume pour devenir aujourd’hui un refuge et une pension quatre étoiles de quelque 20 000 mètres carrés qui a hébergé le week-end dernier une centaine de chiens et vingt…chats.

"C’est l’espace qui fait toute la différence. L’animal qui vient chez nous doit se sentir en vacances, pas en punition ", confie Monique. "La fidélité de nos clients – dont certains achètent une quatrième génération de chiots – prouve que nous avons eu raison de miser sur une installation moderne, confortable et d’une hygiène impeccable."

Plus d'infos sur www.chenilpierravoir.ch


À lire aussi...

patrimoineHospice Grand-St-Bernard: nouvelle résidence estivale pour les chiens saint-bernardHospice Grand-St-Bernard: nouvelle résidence estivale pour les chiens saint-bernard

Top