02.11.2017, 09:48  

Le col du Grand-Saint-Bernard fermé à la circulation dès samedi à midi

chargement
Dès samedi, à midi, il ne sera plus possible de rejoindre l'Italie via la route du col du Grand-Saint-Bernard.

 02.11.2017, 09:48   Le col du Grand-Saint-Bernard fermé à la circulation dès samedi à midi

Circulation - En raison des chutes de neige attendues ce week-end, la route du col du Grand-Saint-Bernard sera fermée à la circulation dès le samedi 4 novembre à midi.

Le verdict est tombé. A partir du samedi 4 novembre à midi, il ne sera plus possible de rejoindre la Vallée d’Aoste en empruntant la route du col du Grand-Saint-Bernard. 

La fermeture du tronçon a été décidée ce matin par les autorités valaisannes et valdôtaines, en raison de l’épisode neigeux qui est attendu ce week-end dans la région. «Les conditions de circulation se dégradent au fil des jours. La semaine dernière, une vingtaine de véhicules, dont certains étaient mal équipés, ont été pris dans un carambolage du côté italien», indique Vincent Pellissier, chef du Service cantonal de la mobilité. 

Il précise que la chute des températures survenue cette semaine a fait grimper les frais d’entretien de la route du col jusqu’à 20 000 francs par jour. «Pour éviter que le gel ne provoque des accidents, une bonne partie de cet argent a été investie par le canton dans des travaux de salage.» Ces efforts, alliés aux conditions météorologiques particulièrement favorables du mois d’octobre, auront permis de garder la route du col ouverte près d’un mois de plus que d’ordinaire.

Pas d'embouteillages en direction du Simplon

Le tunnel du Grand-Saint-Bernard étant toujours fermé à la circulation en raison des travaux de consolidation qui y ont actuellement cours, les vallées d’Entremont et d’Aoste seront totalement coupées l’une de l’autre dès samedi. Et ce au moins jusqu’au jeudi 30 novembre, date à laquelle est - pour l’heure - prévue la réouverture du tunnel. 

En attendant, le trafic routier de transit international est dévié par le tunnel du Mont-Blanc et le col du Simplon. Un trafic dans lequel s’inscrit quotidiennement plus d’une centaine de poids lourds - selon les statistiques de la société Tunnel du Grand-Saint-Bernard SA (TGSB SA) - et dont la majeure partie pourrait préférer la solution haut-valaisanne. 

A cet effet, le chef du Service de la mobilité indique que l’afflux de camions supplémentaires ne devrait pas créer de surcharge du trafic en direction du Simplon. Pour lui, la crainte est ailleurs. «Les chauffeurs ont toujours leurs petites habitudes. Avec le temps, il se pourrait qu’ils se détournent du Grand-Saint-Bernard, d’Entremont, d’Aoste et de leurs commerces, au profit de ce nouvel itinéraire.» Des propos confirmés par Fabrice Vouilloz, directeur général de la société TGSB SA. «Nous avons en effet cette inquiétude à l’esprit. Et cela concerne tant le trafic commercial que touristique.» 
 


Top