13.11.2017, 17:00  

Martigny: un container de promotion empiète sur des places réservées aux personnes handicapées

chargement
Le cabanon a servi de local de dépôt durant toute la durée de la Triennale, entre août et octobre.

 13.11.2017, 17:00   Martigny: un container de promotion empiète sur des places réservées aux personnes handicapées

Litige - Sur le parking du Relais du Saint-Bernard, un container de promotion occupe deux des quatre places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. Un client a manifesté son agacement.

Voilà plus de deux mois qu’il trône là, à quelques mètres du hall d’entrée du Relais du Saint-Bernard, à Martigny. Un container frappé du logo de la société Valais/Wallis Promotion empiète sur deux des quatre places de stationnement du restoroute habituellement réservées aux personnes à mobilité réduite. Aménagé dans le cadre de la Triennale 2017 – qui s’est déroulée du 26 août au 22 octobre – le cabanon a servi de local de dépôt durant toute la durée de la manifestation. 

Une erreur avouée

Aujourd’hui totalement vide, il ne sera débarrassé que mercredi, soit plus de trois semaines après la fin de l’événement. Si son emplacement n’avait jamais suscité la moindre plainte depuis le mois d’août, un automobiliste de passage au restoroute vendredi dernier a fait changer la donne. Dans un e-mail adressé notamment à la Société de promotion des restoroutes valaisans (SPRVS), ce dernier, père d’un enfant en fauteuil roulant, s’insurge: «Je ne pense pas que c’est comme cela qu’on «accueille les touristes.»

Contacté, Paul Schnidrig, président de la SPRVS, reconnaît qu’une erreur a été commise à l’interne. Selon lui, des surfaces de stationnement complémentaires auraient dû être mises à disposition des personnes en situation de handicap lors de la Triennale, puis durant les semaines qui ont suivi. «J’avoue être passé à de multiples reprises devant ce container sans que son emplacement ne me frappe. C’est un malheureux accident, et nous nous en excusons pronfondément.» Il précise par ailleurs que tout est mis en œuvre, au Relais du Saint-Bernard, «pour que les besoins de tous les visiteurs soient satisfaits».

Trois nouvelles places installées 

De son côté, la société Valais/Wallis Promotion «déplore» la situation. Elle indique, via sa responsable communication Andrea Bärwalde, ne pas avoir été impliquée dans l’organisation de la Triennale. «Et ce container ne nous appartient pas.» Propriété en effet de l’Interprofession des fruits et légumes du Valais, l’objet au centre du contentieux avait été loué aux organisateurs de l’événement artistique. «Des raisons pragmatiques ont fait que nous n’avons pas pu le déplacer plus tôt», indique Marcel Henry, responsable de l’organisation de la Triennale.

D'ici à mercredi, et en attendant que le container vogue vers son futur emplacement, la SPRVS indique que trois places de compensation ont été installées sur le parking. 
 


Top