Donald Trump
 18.05.2017, 12:19  

Etats-Unis: 18 contacts entre Russes proches du Kremlin et l'équipe de Donald Trump avant l'élection présidentielle

chargement
Donald Trump se retrouve dans une situation difficile.

 18.05.2017, 12:19   Etats-Unis: 18 contacts entre Russes proches du Kremlin et l'équipe de Donald Trump avant l'élection présidentielle

enquête - Alors qu'un expert a été nommé pour enquêter sur une éventuelle ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine, plusieurs sources proches du dossier confirme qu'au moins 18 contacts ont eu lieu entre proches du Kremlin et l'équipe Trump avant l'élection. Ils se sont poursuivis après le 8 novembre.

L'ex-conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn et d'autres conseillers de la campagne de Donald Trump ont été en contact avec des responsables russes et des personnes jugées proches du Kremlin à au moins 18 reprises entre avril et novembre 2016. C'est ce qu'ont indiqué à l'agence Reuters des responsables américains informés du dossier.

Ces contacts, qui ont pris la forme de courriels et de conversations téléphoniques, font désormais partie du dossier qui est examiné par le FBI et par des commissions de la Chambre des représentants et du Sénat enquêtant sur l'ingérence de la Russie dans la campagne présidentielle américaine.

 

Intensification après l'élection

Parmi ces contacts, qui n'avaient pas été révélés auparavant, se trouvent des conversations téléphoniques entre l'ambassadeur de Russie à Washington, Sergueï Kislyak, et des conseillers de Donald Trump, dont Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale contraint à la démission le 13 février.

Selon trois responsables américains, en fonction ou ayant été en fonction, les conversations entre MM. Flynn et Kislyak se sont multipliées après la victoire de Donald Trump le 8 novembre.

Les deux hommes entendaient établir un canal de communication secret entre Donald Trump et Vladimir Poutine afin de court-circuiter l'administration de la sécurité nationale américaine que les deux présidents considéraient comme hostile à une amélioration des relations entre les Etats-Unis et la Russie, indiquent quatre responsables américains en fonction.

ATS

À lire aussi...

États-UnisÉtats-Unis: des paris en ligne prédisent la destitution de Donald Trump en 2017États-Unis: des paris en ligne prédisent la destitution de Donald Trump en 2017

TrumpÉtats-Unis: l'ancien directeur du FBI Robert Mueller nommé procureur spécial pour enquêter sur Trump et la RussieÉtats-Unis: l'ancien directeur du FBI Robert Mueller nommé procureur spécial pour enquêter sur Trump et la Russie

géopolitiquePéninsule coréenne: Trump veut sanctionner la Corée du Nord après le tir d'un nouveau missilePéninsule coréenne: Trump veut sanctionner la Corée du Nord après le tir d'un nouveau missile

scandaleEtats-Unis: nouveau scandale, Trump aurait demandé au FBI d'arrêter une enquêteEtats-Unis: nouveau scandale, Trump aurait demandé au FBI d'arrêter une enquête

Top