FC Sion
 12.10.2017, 14:55  

FC Sion: fortement sanctionné, Christian Constantin évoque l'incompétence de la Ligue

chargement
Christian Constantin, président du FC Sion.

 09.10.2017, 08:51   FC Sion: fortement sanctionné, Christian Constantin évoque l'incompétence de la Ligue

affaire fringer Christian Constantin écope d'une amende de 100 000 francs et de 14 mois d'interdiction de terrain à la suite de l'altercation qui l'a opposé à Rolf Fringer à Lugano. Il ne pourra pas prendre place en tribune ni accéder aux vestiaires. Le président du FC Sion prend cette sanction à le légère.

La commission de discipline de la Swiss Football League frappe lourdement Christian Constantin. Elle sanctionne le président du FC Sion d'une amende de 100 000 francs et de 14 mois d'interdiction de terrain avec effet immédiat à la suite de l'altercation qui l'a opposé à Rolf Fringer, consultant de Teleclub le 21 septembre à Lugano. Le dirigeant valaisan dispose d'un délai de cinq jours pour faire recours.

 

 

>>A lire aussi: Comment en est-on arrivé là?

Si le montant de la peine pécuniaire dépasse tout ce qu'a connu le football suisse, la sanction administrative prive Christian Constantin de tout accès au stade lors des matchs de son équipe. Le bannissement vaut pour les compétitions de Super League, de Challenge League, de Coupe de Suisse et les rencontres de l'équipe nationale A.

Trouvez-vous cette sanction justifiée? Participez à notre sondage!

La CD retire également l'effet suspensif d'un éventuel recours. En clair, Christian Constantin ne pourra être au stade de Tourbillon dimanche lors de la rencontre entre le Fc Sion et le FC Saint-Gall. La commission motive cette mesure par le fait que les valeurs et les buts prévus dans les statuts de l'ASF priment les intérêts privés de Christian Constantin d'assister au match.

La commission motive la sanction par la violation des règles de conduite à respecter pour une personne exerçant une fonction au sein d'un club de football. Elle parle d'une enfreinte grave au règlement disciplinaire de l'Association suisse de football. Elle mentionne également comme circonstance aggravante l'interdiction de terrain de quatre mois subie en 2008 à la suite de l'affaire de la rencontre Kriens - Sion quatre ans plus tôt.

Constantin: "on verra qui paiera qui"

Sur le site internet du "Matin", Christian Constantin "prend acte" en rigolant. "Ca démontre l’incompétence de cette commission. Je n’ai d’ailleurs même pas été convoqué ou entendu. Ils veulent un bout de guerre, ils auront un bout de guerre." Le Président du FC Sion évoque également son amende de 100'000 francs. "On verra qui paiera qui." Christian Constantin assure également qu'il sera présent dimanche à Tourbillon pour la réception de Saint-Gall en tant que "locataire" du stade.

>>A lire aussi: le communiqué de la Ligue

Une deuxième procédure demeure en cours contre Barthélémy Constantin, le fils du président du FC Sion et directeur sportif du club. Ce dernier a été auditionné par la commission de discipline mercredi.


À lire aussi...

polémiqueAffaire Constantin: le président du FC Sion est prêt à "continuer" si Rolf Fringer renouvelle ses critiquesAffaire Constantin: le président du FC Sion est prêt à "continuer" si Rolf Fringer renouvelle ses critiques

DérapageFootball: Christian Constantin reconnaît avoir eu une "réaction un peu trop valaisanne"Football: Christian Constantin reconnaît avoir eu une "réaction un peu trop valaisanne"

réactionsRéactions du monde du foot au dérapage de Christian ConstantinRéactions du monde du foot au dérapage de Christian Constantin

Top