06.11.2017, 00:01

Sébastien Buemi s’impose aux Six heures de Shanghai

Abonnés
chargement
Sébastien Buemi, ici lors de son passage à la Foire du Valais,  a parfaitement tenu la cadence en Chine.

 06.11.2017, 00:01 Sébastien Buemi s’impose aux Six heures de Shanghai

Par ats

AUTOMOBILISME Le Chablaisien cueille son quatrième succès de l’année dans le championnat du monde d’endurance.

Sébastien Buemi a enlevé les Six heures de Shanghai. Le Vaudois a cueilli en Chine son quatrième succès de l’année dans le cadre du championnat du monde de l’endurance. Au volant de la Toyota qu’il partage avec le Japonais Kazuki Nakajima et le Britannique Anthony Davidson, le pilote vaudois a signé une victoire qui ne le relance malheureusement pas...

Sébastien Buemi a enlevé les Six heures de Shanghai. Le Vaudois a cueilli en Chine son quatrième succès de l’année dans le cadre du championnat du monde de l’endurance. Au volant de la Toyota qu’il partage avec le Japonais Kazuki Nakajima et le Britannique Anthony Davidson, le pilote vaudois a signé une victoire qui ne le relance malheureusement pas dans la course au titre mondial avant la dernière manche dans quinze jours à Bahrein. Il revient aux trois pilotes Porsche Timo Bernhard, Brendon Hartley et Earl Bamber qui ont pris la deuxième place de ces Six heures de Shanghai. Ils doivent ce titre en premier lieu à leur succès aux 24 heures du Mans, où les points étaient doublés pour le championnat. Dans la Sarthe, Sébastien Buemi avait dû se contenter du neuvième rang.

Egalement malheureux aux 24 heures du Mans, Neel Jani a pris la troisième place à Shanghai. Le Biennois pilotait la deuxième Porsche avec André Lotterer et Nick Tandy. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top