02.12.2019, 16:52

Les candidatures-climat pour le Conseil fédéral sont valaisannes

chargement
Au nom de l'urgence climatique, deux Valaisans ont décidé de se lancer dans la course au Conseil fédéral, le 11 décembre prochain.

Élections Deux Valaisans ont déposé ce lundi leurs candidatures au Conseil fédéral. Hors parti et extérieurs au Parlement, ils se présentent au nom de l’urgence climatique.

Ils sont valaisans et se présentent comme les «candidats du climat» au Conseil Fédéral. Jacqueline Lavanchy et Felix Albert Küchler ont déposé leurs candidatures à Berne ce lundi après-midi au nom de l’urgence climatique. «Elles sont symboliques mais tout à fait réelles», expliquent-ils par téléphone. «Il faut au moins un conseiller fédéral qui se préoccupe véritablement du climat. Il faut agir».

La Constitution suisse permet en effet à tout citoyen suisse de déposer sa candidature dans le cadre de l’élection des sept sages qui aura lieu le 11 décembre prochain.

Une pétition en ligne pour soutenir ces candidatures

Originaire d’Obwald, Felix Albert Küchler, 66 ans, est domicilié à Miège. Médecin de formation reconverti en agriculteur bio, il dit sa candidature motivée notamment par le mouvement Grève pour le climat, initié par la jeunesse.

L’autre candidate-climat a déjà fait parler d’elle en Valais lors des élections fédérales d’octobre dernier. Sous l’étiquette Graines de Futur, Jacqueline Lavanchy s’était lancée dans la course au Conseil des États. Elle avait fini en dernière position avec moins de 2900 voix. La Martigneraine tentera cette fois de convaincre les parlementaires fédéraux.

Pour appuyer ces candidatures extraparlementaires et hors parti, le comité Conseiller-fédéral-climat a lancé il y a quelques jours une pétition en ligne à l’attention de l’Assemblée fédérale. Moins de 160 signatures ont été récoltées au moment d’écrire ces lignes.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

stratégie«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat«La seule chance de survie du PDC au Conseil fédéral est d’élire Regula Rytz», affirme Christian Levrat

Top