05.01.2018, 18:00

A Champéry, 30 citoyens ne dormiront pas chez eux la nuit prochaine

chargement
Les gravas et le boue sont progressivement enlevées des routes et chemins du cœur de Champéry.

 05.01.2018, 18:00 A Champéry, 30 citoyens ne dormiront pas chez eux la nuit prochaine

INTEMPÉRIES La trentaine de personnes évacuée dans la nuit de jeudi à vendredi à Champéry ne peut toujours pas réintégrer son logement. La mesure perdurera, au minimum jusqu'à samedi matin puis tant que la situation ne sera ni stable, ni totalement sécurisée. Selon la commune de Champéry, ceux-ci devraient pouvoir regagner leur chez eux dans la journée de samedi.

Suite à une évaluation effectuée sur le terrain en fin de matinée, la trentaine de personnes évacuée dans la nuit de jeudi à vendredi à Champéry ne peut toujours pas réintégrer leur logement. La mesure perdurera au minimum jusqu'à samedi matin, puis tant que la situation ne sera ni stable, ni totalement sécurisée. Des possibilités de logements ont été organisées au Palladium et au Petit Baroudeur.

La circulation sur la route de Sur Cou demeure restreinte. La route qui mène des Arcys à Sur Cou demeure fermée, idem (cette nuit) pour la route de Planachaux. Et ce à tout véhicule pour d’évidentes raisons de sécurité.

Selon la commune de Champéry, l’état des torrents et des sols détrempés des hauts du Village demeurent préoccupant, d’autant plus que les conditions météorologiques demeurent incertaines. Les autorités appellent toujours à la plus grande prudence.

Samedi, les travaux de déblaiements et de sécurisation seront poursuivis par les travaux publics, des entreprises privées et la protection civile.Ils impacteront le moins possible la venue de touristes pour le week-end. Le téléphérique de Planachaux ainsi que les parkings sont tous accessibles.


Top