Elections fédérales 2019 vues du Valais
 15.10.2019, 18:30

Fédérales 2019: un candidat qui a sa place dans le Haut, les tontons flingueurs et les coquins ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 11)

Premium
chargement
Fédérales 2019: un candidat qui a sa place dans le Haut, les tontons flingueurs et les coquins ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 11)

Fédérales 2019 Qui partage quoi sur qui et dans quel but? «Le Nouvelliste» a décidé de vous proposer une compilation du meilleur et du pire de la campagne sur la Toile pour ces fédérales 2019 vues du Valais. Voici notre chronique doucement décalée de la campagne sur les réseaux sociaux.

Il a déjà sa place dans le Haut... ou pas?

Pas simple pour un candidat de faire campagne dans l’autre partie linguistique du canton. Surtout pour les candidats francophones. Le candidat PLR de VeyrasStéphane Ganzer traite cette question avec humour... une manière (aussi) de montrer que son nom de famille a une consonnance germanophone. On ne sait...

À lire aussi...

Fédérales 2019Fédérales 2019 : les candidats valaisans incollables, le Vert discret, l’étonnante affiche du PLR, le coup de Reynard, ce sont les échos des réseaux sociaux (part. 10)Fédérales 2019 : les candidats valaisans incollables, le Vert discret, l’étonnante affiche du PLR, le coup de Reynard, ce sont les échos des réseaux sociaux (part. 10)

Fédérales 2019Fédérales 2019: l’humour d’Anne-Laure, Reynard le bon copain, les deux Serge, ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 9)Fédérales 2019: l’humour d’Anne-Laure, Reynard le bon copain, les deux Serge, ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 9)

Fédérales 2019Fédérales 2019 : le dur choix de Benjamin, les Verts et Trump, tel chien tel maître ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 8)Fédérales 2019 : le dur choix de Benjamin, les Verts et Trump, tel chien tel maître ce sont les échos des réseaux sociaux (partie 8)

Top