Ici, on aime les animaux et on en parle
 23.04.2019, 10:08

La moxibustion en médecine vétérinaire. Par Walter Villiger

chargement
Walter Villiger, médecin vétérinaire.
Chronique

La moxibustion, aussi appelée moxa, est une des plus anciennes techniques de traitement de l’acupuncture et de la médecine chinoise. Ce traitement consiste à réchauffer  des points d’acupuncture afin de tonifier les organes et le système nerveux périphérique. Cette pratique, assez courante chez les humains, est aussi utilisée chez les animaux.

Pour pratiquer la moxibustion, il existe des aiguilles d’acupuncture avec une forme particulière permettant d’accrocher à leur extrémité un petit agglomérat compressé d’herbes (armoises).  Une fois les aiguilles mises aux points de traitement, cet agglomérat est brûlé, à l’image d’un encens. La combustion de l’armoise chauffe l’aiguille à rouge, produisant une  chaleur intense qui pénètre le long du point d’acupuncture. La chaleur ne brûle pas le patient, elle provoque au contraire une sensation agréable et apaisante. Cette armoise va brûler plus au moins vite selon le besoin en énergie du patient. L’équilibre du corps est, entre autres, régi par une juste mesure entre chaleur et froid. Les organes comme les reins et la rate, le plus souvent  sujets aux refroidissements, sont parfois en dysfonctionnement énergétique.  L’apport de chaleur sur des points spécifiques sur le trajet de leurs méridiens provoque une tonification qui améliore leur fonctionnement.

Nous pouvons utiliser la moxibustion pour tous les cas d’insuffisance rénale, chez des animaux âgés en manque d’énergie et affaiblis, pour les diarrhées chroniques, les incontinences urinaires et fécales, et les thromboses fémorales. Nous pouvons aussi tonifier la moelle épinière et les nerfs périphériques dans les cas de faiblesses des pattes arrières, ce qui est assez fréquent chez certaines races de chiens.

La fréquence de ces traitements varie en fonction de la gravité des symptômes, pouvant aller d’une séance par semaine à une séance à chaque trois ou quatre semaines. Bien évidemment, la moxibustion est faite en parallèle avec les traitements médicamenteux classiques. Il n’y a aucune contre-indication à la moxibustion.

En savoir plus : Le site de Cat’Pattes

Une moxibustion pratiquée sur le dos d’un chien.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChroniqueLes huiles essentielles et les animaux. Par Walter VilligerLes huiles essentielles et les animaux. Par Walter Villiger

La phytothérapie en médecine vétérinaire. Par Walter VilligerLa phytothérapie en médecine vétérinaire. Par Walter Villiger

AnimauxL’ostéopathie en médecine vétérinaire. Par Walter VilligerL’ostéopathie en médecine vétérinaire. Par Walter Villiger

Top