ValaiStars
 19.02.2019, 05:30

Yann Bouduban: «Les Chinois vont comprendre qu’ils peuvent skier en Suisse aussi bien qu’au Japon»

Premium
chargement
Yann Bouduban aime les challenges. Sa mission est de préparer des skieurs chinois pour les futurs Jeux olympiques 2022 de Pékin.

ValaiStars Le mois de janvier a sacré un jeune Valaisan amoureux du ski depuis toujours qui s’est mis en tête de participer, en Chine, à l’expansion de ce domaine. Grâce à une académie de ski.

Le Contheysan de 26 ans Yann Bouduban est le premier ValaiStar de 2019. Parce qu’il est le seul Européen à avoir ouvert une académie de ski en Chine, du nom d’Helveski. Dans un pays qui compte 14 millions de skieurs et qui veut en avoir 320 millions d’ici à 2022 et les JO de Pékin, le jeune Valaisan a choisi de s’adapter...

À lire aussi...

ValaiStarsYaël Margelisch: «J’apprécie que l’on parle de parapente comme sport et non pour un accident»Yaël Margelisch: «J’apprécie que l’on parle de parapente comme sport et non pour un accident»

ValaiStarsLéonard Gianadda, ValaiStar de septembre: «J’aurais aimé faire de la politique»Léonard Gianadda, ValaiStar de septembre: «J’aurais aimé faire de la politique»

ValaistarsSébastien Olesen: «Pour nous, la dimension à privilégier, c’est celle du sens»Sébastien Olesen: «Pour nous, la dimension à privilégier, c’est celle du sens»

ValaiStarsMaude Mathys: «Je me lâche un peu sur les glaces et les desserts cette semaine»Maude Mathys: «Je me lâche un peu sur les glaces et les desserts cette semaine»

ValaiStars«Le 14 juin nous a montré que le Valais n’est plus ce Vieux-Pays conservateur»«Le 14 juin nous a montré que le Valais n’est plus ce Vieux-Pays conservateur»

Top