26.06.2019, 12:00

Biodiversité en Bordurie. La chronique de Raphaël Arlettaz

Premium
chargement
Raphaël Arlettaz, Professeur de biologie de la conservation, Université de Berne.
Durable

La nature est partout repoussée dans ses derniers retranchements, faute à la pression des activités humaines sur le territoire. S’en suit une érosion si massive de la biodiversité que nous faisons face à la 6ème extinction des espèces.

Contrairement aux précédentes, l’extinction actuelle est due non à un facteur extrinsèque (météorite) mais à notre espèce. A nous donc de redoubler d’efforts pour préserver la biodiversité en souffrance partout. Sans elle, ce serait des pans entiers de...

À lire aussi...

Développement durableSierre: un chauffage à distance pour valoriser les rejets thermiques des industriesSierre: un chauffage à distance pour valoriser les rejets thermiques des industries

DurableArbaz: le centre de développement durable va défier l’urneArbaz: le centre de développement durable va défier l’urne

DurableL’Etat du Valais met 8 millions de francs dans le durableL’Etat du Valais met 8 millions de francs dans le durable

DurableValais: Le défi des Carron? Construire leur maison durable et saine sans exploser leur budgetValais: Le défi des Carron? Construire leur maison durable et saine sans exploser leur budget

DurableSalquenen: les vignerons misent sur l’énergie photovoltaïqueSalquenen: les vignerons misent sur l’énergie photovoltaïque

Top